La télémédecine : des soins à distance ?

La numérisation progresse sans cesse et est désormais entrée dans tous les domaines de notre vie. Beaucoup de choses sont possibles aujourd’hui qui auraient été impensables pour nous il y a quelques années. La médecine devient également de plus en plus numérique et c’est une bonne chose.

Les soins aux patients sont également arrivés à l’ère de la numérisation. Il est déjà possible aujourd’hui d’échanger des images médicales, de suivre les patients via un suivi à domicile ou même de faire des diagnostics à distance. La télémédecine offre des possibilités toujours meilleures et peut apporter une contribution importante aux problèmes de santé. L’idée de recevoir un conseil ou un traitement médical à domicile semble très tentante : pas de longs délais d’attente ni de distances à parcourir, sans parler des patients renifleurs dans la salle d’attente. Toute personne qui se demande comment y parvenir trouvera des explications dans cet article.

Que propose la télémédecine ?

En raison de l’évolution démographique et de l’amélioration des possibilités médicales, les gens vieillissent de plus en plus. En conséquence, la demande de services de conseil et de traitement augmente, en particulier dans les zones rurales. Parce qu’il y a un immense manque de personnel médical qualifié. Une offre nationale de services télémédicaux améliorerait considérablement la situation et pourrait garantir une meilleure prise en charge médicale.

Le sous-domaine de la télématique dans le système de soins de santé n’est actuellement affecté à aucune spécialité médicale. Actuellement, l’option innovante est plutôt un terme collectif désignant des méthodes de soins qui comblent les distances spatiales entre le patient et le médecin. Les nouvelles technologies de communication et d’information sont désormais utilisées dans presque tous les domaines médicaux. La profession médicale peut également en tirer profit entre eux.

Doc2Patient et Doc2Doc

Dans le domaine de la télémédecine, une distinction est faite entre deux domaines. La variante “doc2patient” (de médecin à patient) et le modèle “doc2doc” (de médecin à médecin). Dans le premier modèle, le patient consulte directement le médecin lors d’une séance de télémédecine. Dans la deuxième variante, les médecins peuvent clarifier directement avec un collègue ou un spécialiste les aspects liés au traitement, par exemple les approches thérapeutiques appropriées.

Contemporain et indépendant du lieu

Aujourd’hui, la numérisation offre la possibilité d’utiliser les avantages des technologies modernes presque partout. Pour les patients, les soins télé-médicaux offrent un gain de temps presque imbattable. Au lieu de longs trajets et de la perte de temps dans la salle d’attente, le médecin traitant est directement disponible dans ses propres murs. Et il est possible de répondre à de nombreuses questions lors d’un traitement virtuel. En cas de problèmes complexes, le médecin traitant peut demander un deuxième avis à un collègue – rapidement et facilement. Les résultats peuvent ensuite être transmis au patient lors d’une autre séance de télémédecine.

Suivi simple des processus de thérapie et de traitement

La télémédecine facilite également le suivi de certains traitements et thérapies. Par exemple, les valeurs des diabétiques pourraient être vérifiées régulièrement sans qu’une visite chez le médecin soit nécessaire. Les données de mesure pertinentes pourraient être transmises au médecin de manière opportune et ciblée en utilisant des technologies spéciales. Le médecin pourrait réagir directement dans des cas individuels et prendre des mesures supplémentaires.

Des soins modernes et personnalisés pour les patients

Les applications télé-médicales font désormais partie intégrante du système de soins de santé et fournissent déjà de bons services. Ils permettent de gagner du temps, de préserver les ressources et d’aider les patients dans leurs propres murs. Les médecins n’ont pas à faire de visites à domicile et les patients ne doivent pas parcourir de longues distances. De plus, il y aura moins de dépêches de masse dans les cabinets. Malgré tout cela, les soins individuels aux patients restent les mêmes.

La numérisation est l’un des sujets d’avenir de la médecine que les médecins peuvent difficilement ignorer. La génération croissante de patients connaît déjà les technologies modernes depuis l’enfance et les utilise quotidiennement. Par conséquent, il n’y aura guère de crainte de contact. La fourniture de soins télé-médicaux aux patients âgés qui ne disposent pas d’équipements terminaux modernes et ne sont pas en mesure de les utiliser est controversée.

En médecine, les possibilités numériques (évaluation par ordinateur des courbes ECG) ont fait leur entrée depuis longtemps et sont utilisées aujourd’hui sans que les patients ne s’en aperçoivent. Et le développement numérique de la médecine continuera de progresser à l’avenir. Les soins télé-médicaux aux patients seront de plus en plus utilisés à l’avenir. En créant un cadre juridique uniforme, l’intégration des possibilités de télémédecine sera bénéfique tant pour les médecins que pour les patients. En effet, jusqu’à présent, il y a eu une interdiction de traitement à distance en Allemagne. Cette loi empêche qu’une relation médecin-patient se fasse exclusivement par chat vidéo. Le patient doit donc être examiné au moins une fois par le médecin traitant. En particulier en ce qui concerne les soins aux patients, la télémédecine soutient le diagnostic et le traitement et représente donc un complément utile à l’action médicale directe.