7 conseils essentiels pour choisir un bon médecin

Des recherches récentes ont montré que les gens passent plus de temps à chercher une nouvelle voiture qu’à rechercher un bon médecin. Selon le rapport, 42 adultes prennent au moins 10 heures pour choisir le véhicule idéal, tandis que beaucoup d’autres passent moins d’une heure à rechercher un professionnel et un hôpital qui peuvent les servir de manière satisfaisante. Il convient de se demander si on passe vraiment assez de temps à choisir un professionnel ou un hôpital pour prendre soin de notre santé.

Bien sûr, dans les situations d’urgence, vous n’avez pas beaucoup de temps pour cela. Mais dans le cas d’une opération qui sera quand même programmée, dans la recherche d’un professionnel dans un certain domaine pour y assister, cela vaut la peine de faire des recherches !

Un hôpital ou un plan de santé compte plusieurs médecins. Les professionnels sont-ils tous aussi bons les uns que les autres ? C’est une première question à poser. Il ne s’agit pas de douter des capacités médicales, mais de considérer qu’un bon médecin est aussi celui qui sait comment s’occuper de son patient, après tout, s’occuper de la santé nécessite bien plus qu’une bonne formation. Le professionnel doit être attentif, montrer ses connaissances, passer la sécurité, etc. À cet égard, voici quelques conseils sur ce que vous devez/peut prendre en considération pour choisir un bon médecin ou un bon hôpital.

1. Chercher du conseil 

Quand on doit aller chez le médecin, on parle toujours à ses amis et à sa famille pour leur demander son chemin”. Il est important d’entendre les déclarations d’autres personnes sur un certain professionnel et même sur un hôpital. Mais il est essentiel de tenir compte de plus d’un avis. Le même médecin qui était bon pour une personne peut ne pas l’être pour une autre… Plus vous entendez de déclarations, mieux c’est !

2. Garder un œil sur le programme d’études

Acquérir une autre habitude : celle de vérifier le curriculum vitae du professionnel. Confirmez que le nom figure sur au moins deux listes de référence : celle du conseil régional de médecine et celle de la société ou de l’association brésilienne de la spécialité à laquelle il appartient – la société brésilienne de dermatologie, par exemple. Ce type de recherche est tout à fait simple de nos jours, grâce à Internet !

Ayez l’habitude de faire des recherches sur les sites web avant de choisir un médecin. Là, outre la formation du professionnel, vous pouvez voir les lieux où il a travaillé, les spécialités, etc en référence à l’adresse en ligne qui est une base de données.

3. Donner la préférence à la spécialisation

Si vous avez, par exemple, une douleur au genou, préférez un orthopédiste qui travaille plus spécifiquement dans ce domaine. Lors de l’évaluation du curriculum vitae du professionnel, il est utile de savoir dans quels domaines il s’est spécialisé et quels sont les cas qu’il traite le plus fréquemment.

4. Visiter plus d’un médecin

Dans les cas plus graves ou nécessitant une enquête plus approfondie, le conseil est de prendre rendez-vous avec au moins deux professionnels, ce qui permet d’entendre des avis médicaux différents.

En cas d’un problème de genou. Un médecin peut vous suggérer d’opérer. Un autre pense que vous pourrez aller mieux juste en faisant de la thérapie physique. Il était fondamental d’entendre deux opinions, car résoudre la situation sans avoir besoin d’une opération semble etre une option intéressante. 

5. Préférez un médecin à l’écoute

La façon dont le médecin traite votre patient en consultation fait toute la différence. Il en va de même pour les soins des infirmières et du personnel hospitalier.

Lorsque vous cherchez un médecin, quelle que soit la région, vous voulez être bien traités. Il doit écouter vos questions, avoir la patience de vous expliquer ce qui est nécessaire. Ce point est fondamental pour le choix.

6. Disponibilité

Bien que ce ne soit pas une règle, certains médecins ne prennent pas la peine de donner leur numéro de téléphone portable à la patiente et sont disponibles pour l’aider en cas de questions. Cette attitude est plus courante chez les obstétriciens, qui assistent les femmes enceintes. Mais dans tout domaine de la santé, c’est un facteur qui attribue des points positifs au professionnel.

Toutefois, cela ne signifie pas qu’un médecin qui ne transmet pas son numéro de téléphone portable n’est pas réfléchi, et encore moins qu’il n’est pas un bon médecin. Chaque professionnel a sa propre façon de travailler et de s’occuper de ses patients, qui doit toujours être respectée.

7. Transmission de la sécurité

La plupart des gens, lorsqu’ils cherchent une aide médicale, ont un problème de santé ou s’inquiètent d’un symptôme dont ils ne savent pas encore ce qu’il représente. Le médecin, outre l’attention, doit offrir une sécurité au patient. Il doit faire preuve de contrôle sur ce dont il parle, enquêter sur l’affaire si nécessaire (par la demande d’examens, etc.) et la rassurer si nécessaire. Il est important que la patiente, quel que soit son problème de santé, voit son médecin comme une personne de confiance totale, avec laquelle elle peut toujours clarifier ses doutes et mettre fin à ses désirs. Après tout, la confiance est la base de toute relation durable, y compris celle entre un professionnel et son patient.

En gardant un œil sur ces questions, il est plus facile de choisir un bon médecin et aussi un hôpital qui peut vous offrir les meilleurs soins possibles. Et n’oubliez pas : si le premier professionnel auquel vous vous adressez ne vous donne pas suffisamment confiance ou sécurité, n’hésitez pas à vous adresser au deuxième ou troisième… Après tout, en bonne santé, vous ne plaisantez pas ! Et c’est le genre de choix qui peut faire toute la différence dans votre vie.

Notez que ces informations ne sont pas destinées à remplacer les conseils et le soutien des médecins, des nutritionnistes, des psychologues, des professionnels de l’éducation physique ou d’autres spécialistes.